Huile De Palmiste

PRODUCTION HUILE DE PALMISTE

NHT-Congo se lance dans la production d’huile de palmiste sur les marchés Congolais, Africains et Etrangers afin de fournir une huile naturelle sans mélange et de qualité supérieure, indispensable pour les acteurs commerciaux qui l’utilisent comme composante première dans la fabrication des savons de beauté, des produits pharmaceutiques et de consommations diverses.

Les propriétés de l’huile de palmiste sont très similaires à celles de l’huile de palme et sa stabilité est proche de celle de l’huile de coprah. 

Dans le processus d’extraction de l’huile de palmiste la première étape consiste à recueillir les noix de palme en grande quantité et de les stocker dans de bonnes conditions. 

Dans les huileries de palme, après pressage et extraction de l’huile de palme, les coques de noix sont cassées, les amandes récupérées et séchées. Elles sont ensuite acheminées vers une unité de trituration de graines pour l’extraction de l’huile de palmiste qui représente 50% du poids sec d’amande de palmiste. 

L’huile de palmiste est extraite des graines ( les noyaux ) du fruit du palmier à huile dont le nom scientifique est Elaeis guineensis et ne doit pas être confondue avec l’huile de palme (à gauche dans l’image) qui est extraite du mésocarpe du fruit de la même plante. 

Les graines sont séchées puis pressées et l’huile résiduelle est fréquemment extraite à l’aide d’hexane. 

Cependant il existe des controverses au sujet de l’impact de sa production sur l’environnement car certaines ONG (Organisations Non Gouvernementales) dénoncent le développement des plantations de palmiers à huile de déforestation en Malaisie, Indonésie et Papouasie – Nouvelle-Guinée. 

Dans les domaines des bioénergies, les fibres ( recueillies après extraction de l’huile de palme ) sont brulées dans des chaudières spéciales produisant ainsi de la vapeur d’eau sous pression pour stérilisation des régimes de palmiers et la fabrication de l’énergie électrique nécessaires au fonctionnement de l’usine de production.  

Les huileries de palme sont de ce fait autosuffisantes en énergie et contribuent à l’électrification des villages voisins. 

L’huile de palmiste représente 8 à 10% de la production d’huile de palme, soit un appoint appréciable dans le bilan économique de cette filière. 
Les débouchés de l’huile de palmiste sont nombreux : 

Huile de cuisson 
( en mélange avec d’autres huiles végétales )

 

 

Oléo chimie

Cosmétique

Margarines

 

 

 

Savonnerie

En image un échantillon d’huile de palmiste extraite par NHT-Congo